e-volutio banniere


Pourquoi et comment fixer un objectif SMART ?

objectif smart

A l’école, au travail, et pour toute autre activité qui vise l’efficacité, il peut être intéressant de prendre quelques secondes, minutes, heures (voir plus) afin de bien définir l’objectif à atteindre.
Plusieurs méthodes ont été mises au point dans le but de cadrer cette définition d’objectif, je vais vous présenter la plus connue : « SMART » pour « Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporel ».

Pourquoi prendre du temps à définir un objectif ?

Vous pensez peut-être que passer du temps à définir un objectif est inutile, que cela vous en fait perdre plus qu’autre chose ? Pourtant vous le faites quotidiennement, sans même y penser.

Par exemple : une montagne de vaisselle s’est accumulée dans votre évier ; vous regardez votre montre et constatez que votre émission TV préférée commence dans 15 minutes ; vous n’aurez pas le temps de tout faire, mais le simple fait d’imaginer votre montagne réduire de moitié vous réconforte ; ça ne sera pas facile mais en vous dépêchant ça devrait le faire ; vous foncez ! Vous êtes-vous rendu compte que vous venez de définir un objectif SMART ?

Vous allez me dire que je n’ai pas répondu à la question de pourquoi prendre du temps à définir un objectif. Permettez-moi de la reformuler :

Où va un bateau sans cap ?

Un bateau sans cap ne va nul part, il se laisse entrainer par les vagues, au hasard. Si vous ne définissez pas correctement votre cap, vous risquez d’agir comme cela : au hasard, empêtré dans une brume d'ignorance et de confusion.


bateau

Bien sûr, si vous avez de la chance, vous arriverez à destination. Mais la chance sourit en majorité aux personnes qui se donnent les moyens : « aides-toi et le ciel t’aidera ».

La toute première chose à faire si vous souhaitez réussir, c’est de déterminer précisément ce que vous voulez réussir !

Lorsqu’il s’agit de taches simples ou/et d’habitude (comme la vaisselle), cette étape ne prend que quelques secondes. Mais le travail de définition d’objectif prend tout son sens lorsqu’il s’agit d’une activité complexe ou/et nouvelle, comme par exemple créer une entreprise, un site internet, ou simplement effectuer une tache nouvelle que votre chef vous demande à votre travail.

Connaissez-vous la loi d’attraction ?

Je ne parle pas de la gravité universelle de Newton, mais plutôt de celle qui concerne les désirs, et qui avance que plus vous allez vous représenter avec précision un souhait (jusqu’à le vivre dans votre tête), plus votre chance de le voir se réaliser augmente.

Vous ne croyez pas à la magie ? Bonne nouvelle, car il n’y a pas besoin de magie pour expliquer ce principe, la science peut le faire grâce au « système d’activation réticulaire ». En gros, c’est un filtre qui permet à votre subconscient de sélectionner les informations pertinentes (par rapport à ce qui est important pour vous) qui sont ensuite captées par votre attention.

Par exemple, dès l’instant où j’ai appris que je serai papa, je me suis mis à percevoir tout un tas de femmes enceintes et de bébés! Il n'y en avait pas moins avant, seulement je n'y prêtait pas attention car celà ne faisait pas partie de mes préoccupations.

Le système d’activation réticulaire sélectionne les informations captées par vos 5 sens, mais aussi celles crées par votre imagination. En d’autres termes, si votre objectif est important pour vous, alors les idées vont fuser dans votre esprit pour le voir se concrétiser.

Et au final, effectivement, on peut dire que plus vous allez consacrer du temps à visualiser votre but, et plus vos chances de le voir se concrétiser va augmenter, par le simple fait que vos ressources inconscientes vont se mettre de plus en plus au travail pour vous y aider. Plus vous définirez avec précision votre objectif, plus vos ressources inconscientes sauront avec précision ce qu'elles doivent faire.


important

Critère « Spécifique »

C’est l’idée du premier critère SMART : « spécifique ». Il faut que votre objectif soit le plus précis possible, il faut le caractériser.

Vous voulez créer votre entreprise ? Quel sera son nom ? Quel type de produits vous allez vendre ? Où sera le siège social ? Est-ce compatible avec votre vie privée ? Pourquoi créer cette entreprise ? Etc.

Vous voulez créer un site Internet ? Quel sera son nom ? Quel type de contenus (blog, commercial, vitrine) ? Quel type de visiteur vous souhaitez toucher ? Quel type d’hébergement vous allez choisir ? Allez-vous le développer vous-même ou alors utiliser une application qui le fait pour vous (comme Wordpress) ? Est-ce compatible avec votre vie privée ? Pourquoi créer ce site ? Etc.

Critère « Mesurable »

Si on peut qualifier le premier critère de « qualitatif », ce deuxième est « quantitatif ». Le premier fait appelle à votre capacité à vous représenter votre but, à le vivre dans votre monde intérieur. Ce deuxième vise à définir des critères objectifs, ne laissant aucune place au doute, que vous pourrez utiliser pour juger facilement si votre but est concrétisé ou non.

Vous voulez créer votre entreprise ? Quelle superficie avez-vous besoin pour vos locaux ? Combien d’employés ? A quel salaire ? Quel chiffre d’affaire viser pour la première année ? Etc.

Vous voulez créer votre site Internet ? Combien d’heures quotidiennes allez-vous y consacrer ? Quel prix pour l’hébergement ? Combien de temps pour écrire un article ? A quelle fréquence publier ? Etc.

Critère « Acceptable »


OK

J’ai eu du mal à cerner le sens de ce critère, car il me semblait être redondant avec le prochain (Réaliste). En fait, il faut le voir comme un critère de motivation. En gros : est-ce que le but visé vous fait vibrer ? Quel est le potentiel de satisfaction que vous allez en tirer ?

Le mot « acceptable » prend tout son sens lorsque l’objectif vous est proposé, comme par exemple quand votre chef vous présente une nouvelle mission et vous demande si vous l’acceptez.

Critère « Réaliste »

Si vous pouvez vous permettre d’être utopique pour répondre au critère précédent, pour celui-ci vous devez vous efforcer d’être pragmatique, réaliste.

A ce stade, la question que vous devez vous posez est : « ce but est-il réellement faisable ? ». Un équilibre entre motivation et réalisme doit émerger.

Critère « Temporel »

Enfin, ce dernier critère va donner le tempo. Il est très important de vous fixer une limite en terme de temps, car sinon vous risquez de trainasser et de procrastiner. Et si plusieurs personnes partagent l’objectif, c’est encore plus important pour l’organisation.

La définition de ce critère remet souvent en cause tous les autres. Les anglophones l'appelle "deadline".


deadline

En résumé

Les deux premiers critères vous permettent de situer votre objectif dans l’espace : vous imaginez une situation future. D’abord avec vos capacités de représentation pour caractériser subjectivement votre objectif (Spécifique) et ensuite avec votre esprit logique pour le caractériser objectivement (Mesurable).

Le dernier vous permet de situer votre objectif dans le temps (Temporel).

Enfin, les deux autres vous permettent de juger cet objectif que vous venez de situer dans l’espace-temps. D’abord avec votre coeur (Acceptable), c’est là qu’on peut vous prendre par les sentiments d’ailleurs... Et ensuite avec votre esprit logique (Réaliste), qui raisonne sans se faire d’illusions.

Un exemple pour conclure et illustrer tout ça

Imaginons que vous êtes maçon et qu’un client potentiel vous contacte pour un chantier. Vous vous rendez à son domicile pour définir le contrat.

Il vous demande un batiment consitué de quatre murs de brique au milieu de son jardin. Naturellement vous lui demandez « quatre murs ouverts sur le ciel ? ». Il vous répond « oui, d’une superficie de cinq mètres sur trois, et d’une hauteur de 2 mètres » et vous fait même un dessin :

mur

Le critère « Spécifique » est validé, vous avez une bonne idée de ce que veut votre client.

Ensuite il ajoute des conditions de qualité :

Le critère « Mesurable » est validé, vous avez de quoi juger facilement votre réalisation afin d’être certain de satisfaire votre client.

Il ajoute qu’il a absolument besoin de ces quatre murs dans une semaine jour pour jour. Vous avez votre critère « Temporel ».

Vous vous posez la question "est-ce que ce chantier est réalisable dans le temps imparti ?" Vous n’avez pas l’habitude de mener à terme ce type de chantier aussi rapidement, d’autant plus que les conditions de qualité sont sévères.

Vous vous souvenez que vous avez déjà réalisé un chantier similaire, mais il vous a fallu deux semaines. Vous en déduisez que ce chantier est possible si vous travaillez deux fois plus. Vous avez votre critère « Réaliste », sous condition de travailler quotidiennement deux fois plus qu’à votre habitude.

Il reste le dernier critère « Acceptable », et vous n’êtes pas disposé à travailler deux fois plus dur pour le même tarif horaire. Vous lui annoncez un prix calculé sur la base d'un tarif horaire doublé. Votre client trouve ce prix très élevé, il hésite et demande des explications. Vous argumentez qu’il va vous falloir travailler deux fois plus quotidiennement qu’à votre habitude, que ses conditions de qualité sont sévères et que globalement cela représente un gros challenge pour vous. Il finit par accepter.

mains

Vous venez de valider le dernier critère « Acceptable ». Ce contrat est ambitieux, mais en une semaine vous allez faire votre chiffre d’affaire du mois. Le challenge technique et la carotte financière vous stimule, et puisque votre objectif est SMART, vous avez d’ores et déjà pris un bon départ!


Cet article en vidéo

Lien Youtube

Cet article en audio


Suggestions




Retour Menu Articles