e-volutio banniere


Le duo Expérience + Imagination

experience imagination

L’expérience s’accumule avec le temps, l’imagination s’améliore avec le temps. L’expérience se récolte dans le monde extérieur (le monde objectif). L’imagination se récolte dans votre monde intérieur (votre monde subjectif).

L’expérience peut être vécue à plusieurs, alors que pour l’imagination vous êtes le seul spectateur.

Quelques mots pour mieux comprendre ce qu’est l’expérience

Vous pensez peut-être à « l’expérience scientifique ». C’est un bon exemple. Pourquoi les scientifiques font-ils des expériences ? Car ils ont au préalable élaboré des théories, des convictions par rapport au comportement du monde. Leurs expériences ont pour but de valider ou discréditer leurs suppositions.

C’est comme s’ils questionnaient la Nature : ils construisent des dispositifs et rédigent des procédures pour recréer des phénomènes dans les conditions qui les intéressent. En fonction de leurs observations, les scientifiques peuvent tirer leurs conclusions.

experience imagination

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information – Albert Einstein

L’expérience est ce temps passé au contact du monde réel, avec ses règles et ses merveilles. Evidemment, cela ne concerne pas uniquement vos interactions avec la Nature « morte », mais aussi avec les autres êtres vivants.

En pratique, l’expérience c’est aussi ce qui vous permet de ne pas reproduire vos erreurs. Je me souviens, lorsque j’avais 3 ou 4 ans, je voulais absolument mettre mon petit doigt dans un des petits trou de ce truc que ma mère appelait fer à repasser, pendant qu’il faisait de la fumée. Ne me demandez pas pourquoi. J’avais déjà tenté plusieurs fois d’assouvir mon envie, mais ma mère m’en a empêché.

Un jour j’ai réussi. J’ai eu mal, très mal. J’ai eu l’impression que le bout de mon doigt allait se décoller. Et pendant plusieurs jours durant, j’ai eu l’impression que le bout de mon doigt allait littéralement rester collé dans mon pansement. Finalement, je n’ai jamais reproduit cette expérience.

Quelques mots pour mieux comprendre ce qu’est l’imagination

Voici l’exemple qui m’a fait comprendre ce qu’est l’imagination. Je suppose que vous avez déjà vu une montagne, et de l’or - au moins en photo.

experience imagination

Question 1 : Avez-vous déjà vu une montagne en or ? Réponse : non évidemment, ça n’existe pas.

Question 2 : Est-ce que vous pouvez imaginer une montagne en or ? C’est facile n’est-ce pas ? Même pour le Mont Blanc ou l'Himalaya.

De la même manière, vous êtes capable d’imaginer un poisson voler et un oiseau nager. Vous pouvez penser à un évènement passé en imaginant ce qu’il aurait pu advenir si… Ou alors, à une situation future en imaginant ce qui pourrait advenir si…

La raison, c’est intelligence en exercice ; l’imagination, c’est l’intelligence en érection. Victor Hugo

L’imagination n’est pas réservée aux grands penseurs, écrivains et autres artistes, vous utilisez chaque jour la vôtre.

L’imagination se nourrit de l’expérience

experience imagination

L’imagination puise dans la source de l’expérience. Sans expériences en mémoire, point d’imagination au moment présent. C’est pourquoi généralement vous vous sentez « nul » (sans idées pertinentes) dans un domaine nouveau, et bon (avec plein d’idées pertinentes) dans un domaine que vous maitrisez.

Si vous êtes expert dans un domaine, lorsque vous faites face à un problème, vous puisez dans votre mémoire afin de trouver une solution ou une piste pertinente. Ainsi, vous vous souvenez d’abord d’une situation passée, voire de plusieurs mixées entre elles. Puis ensuite, vous appliquer ça à la situation présente, en imaginant la contribution des nouveaux paramètres, qui sont propres à cette nouvelle situation.

Plus vous êtes expert et plus cela se fait naturellement et rapidement. Avec le temps, vous n’en avez même plus conscience.

L’expérience et l’imagination sont constituées de la même matière première

experience imagination

Le quotidien vous fournit une multitude d’expériences : des images sensorielles (vu, ouïe, toucher, goût, odorat) que vous convertissez dans votre propre format de stockage. Une sorte de JPEG pour la vue et MP3 pour l’ouïe, mais ultra sophistiqués. Vous pouvez vous souvenir plus ou moins clairement de ces images sensorielles, cela dépend notamment de leur importance, de leur « date d’enregistrement » et de la charge émotionnelle qui a permis de les « graver ». On se souvient mieux d’une naissance ou d’un enterrement que de notre repas de la veille.

Le quotidien vous fournit également une multitude de pensées imaginées. Il est parfois difficile de distinguer un souvenir réel d’un souvenir imaginé. Si on observe attentivement, on se les représente de la même manière : il y a des images, des sons etc.

Les scientifiques du cerveau en sont même venus à la conclusion que quand on se remémore un souvenir, c’est comme si on l’imaginait. Je crois que cette conclusion vient de l’observation que souvenir et imagination stimulent les mêmes zones du cerveau.

Trop d’imagination tue l’imagination

experience imagination

A trop utiliser votre imagination, vous perdez la notion du réel. Si le taux d’imagination dépasse un certain seuil par rapport au taux factuel, ces pensées imaginaires perdent toute valeur dans le monde extérieur, puisqu’elles ne suivent presque plus aucune de ses règles.

Exemple : un écrivain imaginatif à l’extrême vous propose de lire une histoire sans presque aucune référence au monde réel. Allez-vous apprécier son histoire si vous ne comprenez aucune de ses règles, ou bien que vous les considérez toutes absurdes ? Pourtant c’est le propre d’une fiction que de proposer au lecteur des choses imaginaires, originales.

Mais trop d’imagination tue l’imagination – le lecteur de fiction apprécie les références au monde réel, ça lui rappelle sa propre expérience, et c’est ce qui génère la compréhension et l’émotion. Or, une histoire qui n’induit aucune compréhension ni émotion chez le lecteur est une histoire dépourvue d’intérêt, donc sans aucune valeur. Hormis pour l’écrivain qui y trouve satisfaction, ce qui est louable mais non publiable.

Trop d’expérience tue l’expérience

experience imagination

A trop étouffer votre imagination, vous pourriez passez à côté d’opportunités. L’imagination est un outil précieux qui peut parfois vous tirer de situations délicates. Comme quand votre GPS tombe en panne alors que vous vous rendez à un rendez-vous situé à un endroit que vous ne connaissez pas ; ou lorsque quelqu’un vous agresse verbalement et que vous cherchez une réplique pour lui clouer le bec.

Imaginez un chef d’entreprise proche de la retraite, qui a accumulé une très grande expérience. Ce chef d’entreprise rejette toutes les idées de ses employés qu’il n’a pas lui-même expérimenté et approuvé par le passé. A aucun moment il n’essaie de comprendre et d’imaginer le potentiel de ces idées. Se faisant, il fait littéralement barrage à l’évolution de son entreprise, et risque au long terme de la rendre obsolète, non compétitive, bref de mettre la clef sous la porte.

L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru . Confucius

Le mot de la fin

J’ai entendu dire que plus on vieilli, plus on a tendance à favoriser l’expérience. Cela semble naturel. Plus on vieilli, plus on accumule d’expériences, et plus le poids de ces expériences a tendance à conditionner vos pensées et actions. Un peu comme l’instinct.

Lorsque vous étiez jeune enfant, vous utilisiez davantage votre imagination que maintenant. Vous inventiez des histoires, seul(e) ou avec vos camarades de l’époque. Vous étiez capable de jouer des heures à des jeux que vous aviez vous-même élaborés. Un simple bout de bois pouvait vous occuper une après-midi entière.

Si vous voulez passer à un niveau supérieur dans votre vie, je vous conseille de ne pas sous-estimer le potentiel de votre imagination. Votre imagination, c’est la matière première de votre créativité. C’est ce qui vous permet de trouver des solutions originales à vos problèmes.

Il ne s’agit pas non plus de négliger l’expérience. L’expérience est source de convictions, voire de certitudes. Vous ne pourriez vivre sans. Pensez à la cultiver et à l’utiliser du mieux possible. Mais pensez également à garder votre âme d’enfant.


Cet article en vidéo

Lien Youtube

Cet article en audio


Suggestions




Retour Menu Articles