e-volutio banniere


La naissance du désir, en 4 étapes

naissance désir

Le désir, c'est cette "image agréable" d'un futur potentiel, que vous garder au fond de vous. Ce futur, vous le trouvez agréable, car vous avez des raisons de croire que des choses positives se produiront s'il se concrétisait.

Un désir peut représenter une source incroyable de motivation. Celà vous anime, celà vous donne une raison de vivre.

Vous savez ce qu'est un désir, mais vous êtes-vous déjà posé cette question: comment nait-il ?

L'exemple des rencontres amoureuses

Pour fixer les idées, je vais illustrer cet article par un exemple bien connu : les rencontres amoureuses.

Il vous est sans doute arrivé de rencontrer une personne et de la trouver particulièrement à votre goût. C'est alors que d’une façon totalement incontrôlée, vous vous êtes mis à penser sous tous les angles à cette personne et à ce que serait votre vie si vous aviez une aventure amoureuse avec elle.

Rappelez-vous : plus vous y avez pensé, et plus vous vous êtes dit « je l’aime bien, ça serait sympa si on pouvait... devenir plus proches ».

Prenons votre mémoire, la télécommande de votre mémoire, et faisons retour arrière jusqu’au moment où votre vie a croisé celle de cette personne.


image

Etape 1 : la rencontre

C’est le point de départ de toute relation amoureuse. C’est ce moment où votre chemin a croisé le sien, et où vos sens vous ont révélé son existence.

Etape 2 : la fécondation

Vous avez capté l’existence de cette personne, c’est l’étape 1. La deuxième étape est venue juste après : une chose en vous a donné son avis.


avis

Dit en langage Facebook : vous avez « liké ». Dit en langage classique : vous avez aimé, vous avez considéré que l'existence de cette personne était une chose plutôt agréable, positive.

A cette étape, ce n’était pas encore un sentiment affectif, cette personne a juste retenu positivement votre attention, et s’est logé quelque part dans votre mémoire.

J’utilise ici le terme Facebook « liker » pour ne pas confondre avec l’amour type « romantique » ou plus généralement « affectif ». Vous avez « liké » cette personne, comme vous auriez pu liker une photo amusante (par exemple) sur Facebook.

Etape 3 : la gestation

Quelque chose a commencé à se développer dans votre monde intérieur. Telle une graine, le souvenir positif de cette personne s’est mis à germer. Son existence a titillé votre mémoire : des souvenirs sont remontés à la surface de votre conscience. Par exemple, vous avez pensé à d’autres personnes ayant de près ou de loin des traits commun avec elle.

Puis, sans trop vous en rendre compte, votre imagination s’est mise en route. Vous avez revécu la rencontre sous un angle différent. Par exemple, vous vous êtes vu comme une personne plus entreprenante que vous l'avez été.

La gestation est arrivée à maturité lorsque votre imagination vous a envoyé une image d'un futur potentiel avec elle. Non pas le ressassement de ce qu'il aurait pu arriver dans le passé, mais bien ce qui pourrait advenir plus tard, avec un peu de bonne volonté et un zeste de chance. Boire un verre ? Rigoler ? S’embrasser ? Faire l’amour ? Construire votre vie à deux ?

Etape 4 : La naissance

De la même manière qu’au moment de la fécondation, quelque chose en vous a donné son avis, cette fois sur cette potentielle future situation. Vous avez « liké » cette image. Vous avez pensé que ce futur vous procurerait des choses positives (plaisirs ? joies ? bonheur ?) si vous en faisiez l’expérience.

C'est à ce moment que le désir est né.


naissance

Désirer, c'est « auto-liker » ses idées d’avenir

En résumé :

Désirer, c’est un peu comme « auto-liker » ses idées d’avenir - vous imaginez un futur potentiel ET vous likez ce futur potentiel.


Idée source de cet article : Elle m’est venue du souvenir d’une vidéo Youtube relatant les paroles du Philosophe Indien Krishnamurti. C’est ce qui m’a fait comprendre le principe du désir que j’ai développé ici.


Cet article en vidéo

Lien Youtube


Cet article en audio


Suggestions




Retour Menu Articles