e-volutio banniere


Différence entre réflexion et action

différence action réflexion

Connaissez-vous l’expression : « il faut réfléchir avant d’agir » ? Et celle-ci : « Qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots viennent aisément » ? Et cette citation de Pascal : « Il faut réfléchir en homme d’action et agir en homme de réflexion » ?

De bonnes réflexions mènent à de bonnes actions

Avant de construire un bâtiment, on fait appel à un architecte. Le rôle déterminant de l’architecte, c’est de penser à tout avant même de poser la première pierre. Un bon architecte peut se représenter une maison entière par le seul moyen de sa pensée : la forme, la couleur et même la texture. Le tout doit être cohérent, harmonieux, et aucun détail ne doit être laissé au hasard.

Pour que les maçons puissent construire un bon et beau bâtiment, il faut donc dans un premier temps qu’un architecte l’est déjà construit dans sa tête. Ensuite seulement les plans de construction sont édités, et les maçons s’occupent de concrétiser les pensées de l’architecte grâce à leurs actions.

Un autre exemple ?

Dans la même logique, un bon artisan va d’abord réfléchir avant d’agir. Par exemple : pour réparer une toiture. Il n’a pas le droit de se louper car les matériaux coutent chers et son client ne lui payera surement pas les coûts supplémentaires liés à ses erreurs.

Dans un premier temps il va analyser la situation : l’état actuel du toit.

Dans un deuxième temps il va s’assurer qu’il a bien compris ce que son client veut, en lui posant des questions.

Ce qui lui permet dans un troisième temps d’imaginer l’état du toit à atteindre, celui qui est désiré par son client.

Dans un quatrième temps il va s’élaborer un plan d’actions (en s’aidant pourquoi pas d’un papier et d’un crayon) pour décider de comment il va s’y prendre pour transformer le toit actuel en une version qui s’approche le plus possible du toit désiré par son client.

Et enfin dans un cinquième temps, une fois qu’il a une idée très claire de ce qu’il veut obtenir et de comment il doit s'y prendre, il concrétise ses idées par des actions.


différence action réflexion toiture

Je ne suis pas artisan, donc ce n’est peut-être pas exactement comme ça qu’ils procèdent, mais si vous en avez déjà observé vous serez d’accord sur les grandes lignes. Le but de mon explication étant surtout de vous montrer que la réflexion aide l’action.

L’action aide la réflexion

Je vous propose un test. Essayez de trouver combien font 37 X 19, en calcul mental pur. Difficile ? Prenez une feuille et ressayez par exemple avec 49 X 63, en posant tranquillement l’opération comme on vous l’a appris à l’école élémentaire. Plus simple n’est-ce pas ?

En ce moment même, je suis en train d’écrire cet article. J’y ai déjà réfléchi, mais le fait de concrétiser mes pensées fait que quelque chose de plus se passe dans mon esprit. Il y a des liens qui se créent et qui rendent parfois les choses claires comme de l’eau de roche à des endroits où il restait de l’obscurité.

Les physiciens font des schémas pour clarifier leurs représentations qu’ils se font de la réalité. Les mathématiciens écrivent leurs équations afin de déduire plus facilement les suivantes. Les architectes font des maquettes, pour cette même raison que ça leur permet de fixer leurs idées.

Concrétiser ses idées, cela permet de prendre de la distance, de prendre conscience. L’action aide la réflexion. Si vous êtes étudiant, vous apprendrez mieux si vous vous aidez d’un papier et d’un crayon pour réviser. Si vous êtes écrivain, vous développerez plus facilement le squelette de votre histoire en posant à plat vos idées.

Quel est le point commun entre réflexion et action ?

Vous pouvez très bien poser l’équation 37 X 19 dans votre tête comme si vous l’écriviez sur papier, ce n’est pas facile mais c’est possible. De même, le mathématicien pourrait très bien se passer de papier et se représenter ses équations mentalement. Tout comme l’architecte pourrait très bien se passer de faire des maquettes pour affiner son projet, et se contenter d’en faire une finale pour le présenter aux autres.

Finalement, réfléchir dans votre monde intérieur c’est un peu comme agir dans le monde réel, sauf que vous faites bouger des idées et non des objets concrets.

Réflexion et action ont tous les deux le même but : faire bouger des choses pour servir un objectif. La réflexion travaille dans votre monde intérieur, et l’action travail dans le monde réel.

Réfléchir, c’est agir dans votre monde intérieur.

Connaissez-vous le jeu "sokoban" ?


différence action réflexion sokoban

Le principe du jeu "Sokoban" est le suivant: vous contrôlez un ouvrier qui peut pousser (droite/gauche, haut/bas) des caisses disposées un peu partout à l'interieur du domaine de jeu. Si vous regardez l'image ci-dessus, vous remarquerez qu'il y a des losanges en haut à gauche. Il y a autant de losanges qu'il y a de caisses. Le but du jeu est de couvrir chacun des losanges par une caisse.

Cela peut paraitre simple à première vue. Le détail c'est que généralement la place est limitée, vous devez donc réfléchir sur comment adjancer certaines caisses pour en faire passer d'autres.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? Parce que quand j'essaie de me représenter le fonctionnement de la réflexion, c'est à ce jeu que je pense.

Imaginez que le domaine de jeu est votre esprit, votre monde intérieur. Les caisses symbolisent les idées qui y sont stokées ; les losanges le but à atteindre (la représentation finale vers laquelle vous devez tendre) ; et l'ouvrier votre conscience qui met en mouvement vos idées afin d'atteindre votre but.

Réfléchir, c’est agir dans votre monde intérieur. Un peu comme ce petit ouvrier qui pousse ses caisses.


Cet article en vidéo

Lien Youtube


Cet article en audio


Suggestions




Retour Menu Articles