e-volutio banniere


Différence entre instinct et intuition

instinct et intuition

De nos jours, les situations qui sollicitent votre intuition se multiplient, tandis que celles qui font appel à votre instinct sont de moins en moins nombreuses. Connaissez-vous la différence entre ces deux mots?

L’instinct est commun à toute une espèce

Si vous regardez la définition d’ « instinct » dans le dictionnaire, vous lirez qu’une de ses caractéristiques fondamentales est qu’il est commun à toute une espèce. On parle d’instinct de survie lorsqu’on est face à un danger et que l’on doit sauver notre peau. D’instinct de protection lorsqu’on a un enfant, d’instinct de reproduction pour en faire, …

Il y a aussi d’autres instincts auxquels on pense moins, comme l’attirance des femmes pour les voix masculines graves et l’attirance des hommes pour les déhanchés féminins prononcés. Les émotions de base (surprise, joie, tristesse, colère, peur et dégout) sont aussi des instincts, un bébé de 6 mois les a généralement déjà toutes exprimés.

L'instinct est souvent confondu avec l'intuition

Voici une situation tirée de mes souvenirs, il s'agit d'une partie de Poker en famille.

Mon cousin est débutant, il hésite à suivre la mise. Ma tante qui est derrière lui, pour l’aider lui souffle « écoutes ton instinct ».


poker chat

Jouer au Poker n'est pas une caractéristique commune à tous les membres de l’espèce humaine. Ceci ne relève pas de l'instinct, mais plutôt du flair, de l’intuition, qui est propre à chacun.

L’instinct, un héritage culturel ?

Il y a des scientifiques et penseurs qui ne croient pas en l’instinct inné, mais plutôt en une sorte d’automatisme qui est inconsciemment intégré dès le plus jeune âge (dès la gestion). Ils considèrent que l’esprit est « vide » à la naissance, et qu’il ne peut se remplir que par l’expérience, le vécu.

Vu comme ça, l’instinct serait une sorte d’héritage culturel, appris par l’observation de nos semblables. Nos parents, nos amis, et toute autre personne qui traverse notre attention, y compris via les films et autres médias. Pourquoi pas. On a coutume de dire que les instincts sont inscrits dans les gènes, mais rien ne prouve que cette idée reçue soit vraie.

Mon avis sur la question est mitigé. Je pense qu’il y a effectivement des automatismes que nous intégrons grâce à notre vécu, que l’on peut considérer comme des instincts en vertu de leur universalité (de leur généralité en tout cas). Mais d’un autre côté, il y a par exemple le poulain qui se met sur ses quatre pattes dès l’instant où il vient au monde. Je ne vois pas comment il pourrait apprendre ça dans le ventre de sa mère…


différence instinct intuition

L'intuition est propre à chacun

L’intuition est une idée toute faite qui vous vient à l’esprit pour vous aider à accomplir vos buts, et dont la justesse (en termes de véracité ou/et d'utilité) vous apparait instantanément comme évidente.

Vous ne disposez d'aucune justification. Mais vous sentez le poids de votre conviction qui vous pousse à croire que cette idée est juste. Vous avez le choix de lui faire pleinement confiance, ou bien au contraire de l’ignorer, ou bien vous pouvez aussi chercher à la rationaliser en faisant appel à votre réflexion (si vous avez le temps).

Vous avez naturellement des intuitions

L’intuition n’est pas réservée à des individus aux facultés cognitives supérieures à la moyenne. Tout le monde a des intuitions.

Ne serait-ce que pour des choses simples comme sentir quand quelqu’un essaie de vous embobiner, avoir une bonne idée de cadeau, sortir une blague qui fait rire ou un compliment qui flatte, avoir une idée pour résoudre un problème ou comprendre quelque chose.

Les situations ne manquent pas, et je suis sûr que vous vous retrouvez dans au moins un des exemples ci-dessus. Votre intuition peut être vue comme une faculté naturelle, une sorte de 6e sens qu'il faut apprendre à manier, comme vous l'avez fait avec vos 5 premiers lors de votre jeune enfance.

L’intuition, ça se travaille


travail

Il est possible de « muscler » votre intuition. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous en servir.

Comment ?

Un moyen qui fonctionne bien, c’est de vous spécialiser dans un domaine. Au début vous vous sentirez débutant et en manque d’inspiration. Mais lorsque vous aurez acquis un peu d’expérience, vous commencerez à avoir des idées pertinentes, qui vont sans doute vous surprendre d’ailleurs! Avec le temps, elles seront de plus en plus nombreuses et vous sembleront de plus en plus naturelles.

Précision importante : choisissez bien votre domaine, car votre intuition ne se met en route que si vous faites des choses que vous aimez, qui sont importantes pour vous (c’est encore mieux si c’est important pour d’autres personnes également).

Lorsque vous serez convaincu(e) que les idées qui vous viennent à l’esprit sont souvent pertinentes dans votre domaine, vous constaterez que votre intuition peut aussi faire des miracles ailleurs. Vous constaterez que votre période « débutant » sera plus courte, car vous vous servirez de votre expérience acquise précédemment, et votre intuition aura pris l’habitude de faire appel à votre imagination.

D’où viennent vos intuitions ?

Cette question reste un mystère, même pour la science. Les personnes qui parlent de ce sujet ne peuvent que partager un avis, subjectif. Voici le mien.

Je dirais qu’il y a deux écoles :

Pour ma part, je suis plutôt de la première école. Je pense qu’il faut trois ingrédients pour qu’une intuition se manifeste: un désir (conscient ou inconscient), des souvenirs (votre expérience), et un peu de magie (votre imagination).


magie

« Un peu de magie » ? Oui, c’est pourquoi je dis que je suis « plutôt » de la première école. Car personne n’a encore vraiment compris d’où vient l’imagination. Et par ailleurs j’ai vécu quelques expériences troublantes qui me font penser que la deuxième école n’est peut-être pas aussi farfelue que ça.

Je suis de ceux qui pensent que c'est un mix entre ces deux écoles. Mais je préfère penser comme la première et me dire qu'il y a sûrement une touche de magie là-dedans.

L'instinct vous pousse à l'action

L’instinct capte des informations qui ne parviennent généralement pas à votre conscience de manière explicite. Lorsqu’il rencontre une situation déterminante pour votre survie (ou celle de l’espèce), l’instinct prend le contrôle afin de faire ce qui doit être fait. En fonction de l’urgence de la situation, ce degré de contrôle est plus ou moins intense.

Si vous marchez tranquillement dans la rue et que soudainement vous entendez un bruit d’une forte intensité proche de vous, naturellement votre réaction ne sera pas de vous demander « c’est quoi ? que dois-je faire ? » mais plutôt de tourner la tête dans la direction du bruit, d’ouvrir grand les yeux pour percevoir un maximum de choses, et de bouger le plus rapidement possible pour éviter ce qui semble vous menacer.


attention

Autre exemple, vous avez tendance à être attiré(e) par des partenaires dont l’héritage génétique s’accommode avec le vôtre, qui le complète. Cette attirance, qui est le fruit d’un processus instinctif, vous pousse à côtoyer l’heureux(se) élu(e), et plus si affinités (pour le bien de l’espèce...).

L’intuition vous pousse à la réflexion

L’intuition se déroule principalement sur le théâtre de votre esprit. Certains l’appellent « le toucher intérieur ». Cela peut être une image, un son, une sensation, un sentiment. Pour généraliser, disons qu’il s’agit d’une information qui traverse votre attention.

Cette information peut vous pousser à l’action, mais pas de la même manière que lorsque vous êtes sous l’emprise de votre instinct. Disons plutôt qu’elle alimente votre réflexion, qu’elle vous fait prendre conscience de certaines choses. Parfois elle donne du poids à vos croyances et convictions. Parfois même, elle se manifeste sous la forme d’une impression presque viscérale, qui pourrait s’apparenter à une réaction instinctive.

Votre corps joue souvent un rôle dans vos intuitions, même si ce n’est pas systématique et généralement subtil. Disons que la réaction de votre corps à une intuition est proportionnelle à l’importance que vous attribuez à celle-ci. Cela peut aller des petits « fourmillements » dans votre poitrine (par exemple ; chacun y réagit à sa manière) à une réaction émotionnelle comme la joie.


joie

La légende dit qu’Archimède est sorti de son bain et a couru tout nu dans la rue en criant « Euréka ! » (J’ai trouvé) juste après avoir compris le principe de « poussée d’Archimède ».

Dans tous les cas, l’intuition n’a pas pour vocation à vous faire réagir en pilote automatique, comme c’est le cas pour l’instinct. Une intuition peut vous pousser à l’action, mais seulement si votre conscience est d’accord avec ça.

Il y a des personnes qui entretiennent un lien privilégié avec leur 6e sens. Elles n’usent peu, voire pas du tout de réflexion pour relativiser leurs intuitions. Elles font confiance à leur flair, parce que l’expérience leur a montré qu’il se trompe rarement. Je ne suis pas médium, mais il m’arrive de fonctionner dans un mode particulièrement intuitif. La plupart du temps quand j’écris, et parfois dans le cadre de mon travail d’ingénieur. Mais les décisions de pensée ou d’action que je prends lorsque je suis dans ce mode de fonctionnement ne relèvent pas de l’instinct. Il est vrai que semblablement à l’instinct, l’inconscient prédomine. Mais la différence, c’est qu’il m’est facilement possible de choisir de penser ou d’agir autrement.

Le sens de l’évolution

Notre espèce a survécu grâce à l'instinct. Son avantage par rapport à l'intuition, c'est qu'il ne laisse pas de place au doute. Il est rapide et précis. Son inconvénient par rapport à l'intuition, c'est qu'il est impuissant face à des situations totalement nouvelles.

Beaucoup de vos instincts sont obsolètes aujourd'hui, car le cadre de vie n'est plus le même que ce qu'il était jadis.


Trex

Par contre, vous êtes quasi-quotidiennement confronté(e) à des situations nouvelles. Dans ce genre de cas, l'intuition est votre meilleure alliée.

Des buts différents

Vos instincts sont motivés par les buts de vos ancêtres. Le plus important étant de maximiser les chances de survie – pour vous, vos proches et plus globalement pour l'espèce humaine. Par exemple, si l’espèce n’enfante pas suffisamment, elle disparaitra – d’où l’existence de cet instinct de reproduction.

Vos intuitions sont motivées par vos propres buts. N’importe quels buts. Pourvu que ceux-ci aient de l’importance à vos yeux.

Une racine commune

Si je vous disais que l'instinct et l’intuition sont deux choses complètements différentes, vous ne me croiriez pas. Si vous dites que vous avez su par instinct qu’une personne mentait, tout le monde comprend ce que vous voulez dire.

Ces deux facultés font en effet appel à vos ressources irrationnelles, inconscientes. Ce sont des choses dont vous ne pouvez contrôler les fondations, vous pouvez seulement les utiliser telles qu’elles vous sont données.

Pour conclure

Je dirais que l’instinct est une sorte d’intuition en puissance. Une réaction instinctive a une telle emprise que vous n’avez pas à vous poser la question si vous devez la considérer ou non. Le poids de sa conviction s’impose et ne vous laisse que deux options : y succomber ou bien tenter de l’inhiber.

Au contraire, je dirais que l’intuition est une sorte d’instinct subtil. Indépendamment de votre volonté, quelque chose s’est passé en vous et a créé du sens. Mais vous pouvez très facilement l’ignorer. Toute la difficulté est justement de savoir reconnaitre et utiliser vos bonnes intuitions.

L’instinct vous fait agir avant que vous ayez eu le temps de réfléchir. C’est l’inverse pour l’intuition : elle vous fait d’abord prendre conscience de certaines choses, et ensuite vous pouvez décider d'agir de la manière qui vous semble la plus appropriée.


Cet article en vidéo

Lien Youtube

Cet article en audio


Suggestions




Retour Menu Articles