e-volutio banniere


Ces 5 différences entre plaisir et joie

difference plaisir joie

La plupart des gens ne distinguent pas ces deux états de conscience, car ce qu’ils ressentent quand ils expérimentent la joie est très semblable au plaisir : une sensation agréable, de la satisfaction, du contentement – en résumé : quelque chose de positif.

C’est précisément leur point commun. Vous avez surement entendu parler de la dopamine ? Si la situation que vous vivez est bonne, votre cerveau libère ce type de substance pour vous le faire comprendre. En gros, plusieurs parties de votre cerveau délibèrent entres elles pour décider si oui ou non il faut en sécréter. C’est le célèbre circuit de la récompense.

Ce message positif que vous envoie votre cerveau est comme une boussole naturelle, quelque chose qui vous donne des indications sur ce que vous expérimentez dans votre vie. A propos de ce que vous avez vécu, de ce que vous êtes en train de vivre, et de ce que vous pourriez vivre dans le futur.

Première différence : la clarté du message

difference plaisir joie

Dans le cas du plaisir, le message est explicite. Prenez l'exemple d'un bon repas ou d'un bon film. Il n’y a pas besoin de se faire des nœuds au cerveau pour comprendre d’où il vient et comment le retrouver.

Concernant la joie, c’est souvent plus profond, plus subtil. Vous avez généralement besoin de temps, de répétition, de réflexion, voire d’introspection afin de découvrir ses causes véritables.

Par exemple, quand j’étais adolescent et que ma petite sœur me demandait de l’aide pour ses devoirs, je ne m’expliquais pas cette flamme qui s’allumait à l’intérieur de moi. En raisonnant « plaisir », je pourrais me dire que c’était le fait de donner des cours de maths qui me déclenchait ces sensations agréables. Mais avec le temps et l’expérience, je me dis maintenant que c’est le fait de partager mes connaissances pour la faire progresser qui me remplissait de joie. C'est cette même raison qui m'a motivé à créer ce blog.

Le temps et l’expérience vous aident à mieux reconnaitre ce qui vous rend joyeux (se). Car vous êtes davantage conscient(e) de vos valeurs. Nous arrivons à la deuxième différence.

Deuxième différence : le sens du message

difference plaisir joie

Le plaisir s’adresse généralement à vos gouts (physiques et psychiques) et à vos besoins physiologiques. C’est l’astuce qu’a trouvé l’évolution pour garantir la survie de la vie. Aujourd’hui, vous mangez car vous savez que vous en avez besoin pour vivre. Mais ce n’était pas le cas de vos ancêtres lointains. Et ce n’est pas le cas pour la plupart des animaux, qui n’ont pas conscience qu’ils mourront un jour. Ils mangent simplement car ils ont remarqué que combler leur faim leur procure du plaisir, et que rester dans cet état de manque les fait souffrir.

La joie quant à elle active plutôt votre système de valeurs. Contrairement au plaisir, elle ne conditionne pas votre survie, mais plutôt votre bien-être et votre évolution. Elle vous montre le chemin du bonheur.

« La joie est le passage d’une moindre perfection à une perfection plus grande ». Spinoza, philosophe Néerlandais du 17e

« La joie est l’accomplissement de la vie ». Bergson, philosophe Français du 20e

En d’autres termes, si vous réalisez que vous avez avancé dans votre vie, alors vous allez déclencher de la joie en vous.

Pour illustrer ça, je reprends l’exemple parfaitement trouvé de Frédéric Lenoir dans son livre La puissance de la joie : un jeune enfant qui fait ses premiers pas est joyeux, car il réalise qu’il a progressé, qu’il peut maintenant faire cette chose que la plupart des autres personnes autour de lui font naturellement.

Troisième différence : la joie se montre naturellement

La joie est une émotion. Une des caractéristiques de l’émotion, c’est que vous pouvez difficilement la garder pour vous. Le célèbre psychologue Paul Ekman a d’ailleurs exploité cette particularité en mettant au point une méthode basée sur les micro-expressions du visage (notamment). Ces micro-expressions sont des résidus d’émotions, qu’il est possible de reconnaitre et d’utiliser afin de sonder le monde intérieur d’une personne.

Il faut vous exercer longtemps avant d’être capable de bloquer entièrement les automatismes que déclenchent votre inconscient lorsque vous vivez une émotion comme la joie.

difference plaisir joie

Par contre, vous pouvez très bien déguster votre plat préféré ou regarder un bon film dans la neutralité la plus totale. Certes, vous pouvez être joyeux (se) à l’idée de vivre ce moment délicieux. Mais lorsque vous vivez ce moment, après quelques minutes, la joie laisse place au plaisir.

Vous pouvez consciemment exprimer ce plaisir, comme par exemple en gémissant de satisfaction à chaque bouchée venant de votre plat préféré. Mais vous pouvez aussi décider de le garder pour vous.

Il y a certes des plaisirs qui sont difficiles à contenir, comme un orgasme sexuel intense. Mais ce type de plaisir représente une minorité parmi tous les autres que vous expérimentez quotidiennement.

Quatrième différence : la joie est naturellement communicative

C’est justement car elle se montre que la joie peut se communiquer. Et c’est justement car elle est naturelle que sa communication est si efficace.

Le plaisir peut se communiquer si vous décidez de le partager. Mais quelle que soit la langue que vous parlez, elle n’égalera jamais celle de l’émotion, qui s’adresse directement à la partie inconsciente des autres personnes.

Cinquième différence : La surprise

difference plaisir joie

Le plaisir n’a pas besoin de surprise pour se manifester. Vous pouvez même planifier votre production de plaisir. Vous l’incluez quotidiennement dans vos habitudes. Comme choisir des choses bonnes à manger, écouter de la musique, regarder des vidéos Youtube, la TV, … Vous pouvez programmer une sortie au cinéma, ou bien au restaurant, ou bien les deux dans la même soirée.

Mais la joie, quant à elle, ne peut pas se prévoir. Voici un bon exemple, tiré du livre La puissance de la joie de Frédéric Lenoir : un supporter décide d’aller voir un match de football, pour encourager son équipe favorite.

Il est certain de prendre du plaisir, car assister à un match de foot est une activité qu’il apprécie. Mais par contre, il n’est pas certain de l’issue du match. Si son équipe gagne, il sautera de joie. Au contraire si elle perd, il ressentira de la tristesse.

Ce type d’incertitude peut créer la surprise en vous, et générer de la joie. Si vous tentez de transformer votre passion en profession, vous n’êtes pas certain(e) au départ d’y parvenir. Si vous décidez d’abandonner, vous serez triste et devrez faire le deuil de ce rêve. Mais si un jour vous réalisez que vous l’avez concrétisé, alors vous serez assurément joyeux(se) – et sans doute même sur la voix du bonheur.

Plus l’incertitude est importante, plus la surprise en cas de réussite sera grande, et plus la joie ressentie sera intense. Si vous avez votre permis de conduire, vous avez sans doute sauté de joie au moment où vous l’avez reçu. Je suis sûr que vous avez au moins souris généreusement !

Le mot de la fin

Plaisir et Joie ont le même but : votre bien-être.

difference plaisir joie

L’un est comme une friandise, vous pouvez vous le procurer plus ou moins facilement. Ces moments agréables colorent votre quotidien.

L’autre est comme une étoile filante, vous ne pouvez pas prédire son arrivée, vous ne pouvez qu’en profiter lorsqu’elle pointe le bout de son nez. Ces moments chargés de sens colorent votre vie entière.



Cet article en vidéo

Lien Youtube

Cet article en audio


Suggestions

Retour